EURO 2016 U19


Euro 2016 U19 Féminines

FINALE : LES BLEUETTES CHAMPIONNES D'EUROPE

FRANCE - ESPAGNE  2 - 1

L’équipe de France féminine a remporté l’Euro des moins de 19 ans en dominant l’Espagne 2 à 1, dimanche 31 juillet, en finale à Senec en Slovaquie

Il a fallu patienter avant que la finale de l'Euro U19 féminines ne livre son verdict. Demi-finalistes l’an passé, les Françaises affrontaient les Espagnoles qui les avaient précisément éliminées aux tirs au but lors de l’édition 2015. Mais le jeu a dû être interrompu au bout de 45 minutes à cause des intempéries. 


Une tempête qui a rendu impraticable le terrain déjà bien fatigué de Senec, en Slovaquie, alors que la France menait 1-0 grâce à un but de Grace Geyoro (36e).  Après plus d'une heure de battement où les jardiniers armés de balais (!) ont tenté d’évacuer l'eau, l'arbitre s'est résolue à repousser la suite de la rencontre.

Après avoir annoncé dans un premier temps le report de la finale à lundi, l'UEFA a rebroussé chemin et a décidé de démarrer la seconde période après deux heures d'interruption. Et sur une pelouse bien gorgée d'eau, les Bleuettes ont réussi à inscrire un second but, peu après l'heure de jeu. Merci à Marie-Antoinette Katoto. Les Tricolores se sont ensuite fait peur et ont vu l'Espagne réduire la marque à la 85eme, par Garcia. Les Françaises ont tremblé jusqu'au bout puisque la même Garcia, bien moins adroite, manque la cible, pourtant seule à 3 mètres face au but vide. La France est finalement championne d'Europe des U19, comme chez les garçons. Un bel été pour la catégorie française.

Commentaires FL SO FOOT.COM

Sélectionneur : Gilles Eyquem

Les gardiennes : Mylène Chavas (18 ans, AS Saint-Etienne) Jade Lebastard (18 ans, En Avant Guingamp)

Les défenseures : Théa Gréboval (19 ans, Juvisy) Héloïse Mansuy (19 ans, Metz) Hawa Cissoko ((19 ans, PSG) Estelle Cascarino (19 ans, Juvisy) Pauline Dechilly (18 ans, FC Metz) Louise Fleury (18 ans, En Avant Guingamp)


Les milieux de terrain : Cathy Couturier (19 ans, PSG) Delphine Cascarino (19 ans, Lyon) Laura Condon (19 ans, Albi) Grace Geroyo (19 ans, PSG) Elise Legrout (18 ans, Juvisy) Julie Thibaud (18 ans, Soyaux)

Les attaquantes : Marie-Antoinette Katoto (17 ans, PSG) Anna Clérac (19 ans, Soyaux ) Perle Morroni (19 ans, PSG) Clara Mateo (18 ans, Juvisy) 


Euro 2016 U19

FINALE : LES BLEUETS SACRÉS CHAMPIONS D’EUROPE

FRANCE – ITALIE : 4-0

Rhein-Neckar-Arena de Sinsheim (20 000 spectateurs environ)

Buts : Augustin (5eme), Blas (18eme), Tousart (82eme) et Diop (92eme) pour la France

Arbitre : M.Aghayev (RUS) 

 

 

La feuille de match

Compo : Bernardoni  – Michelin , Onguéné , Diop , Maouassa  – Tousart (cap) , Poha  puis M.Thuram (85eme), Harit  puis Fuchs (91eme) – Blas  puis Gelin (81eme), Mbappé , Augustin 

N’ont pas participé : Braat (g), Kwateng, Boscagli, Fuchs, Ayé

Sélectionneur : L.Batelli

 

L’équipe de France de Ludovic Batelli a décroché dimanche soir le troisième titre de champion d’Europe U19 de l’histoire des Bleuets en étrillant (4-0) en finale des Italiens vite éteints par le talent et l’efficacité des Français.


Il y avait eu la génération Lloris-Gourcuff en 2005, La bande à Griezmann et Lacazette avait pris le relais cinq ans plus tard, il conviendra également désormais de retenir les noms de Jean-Kevin Augustin, Kylian Mbappé, Ludovic Blas ou encore Lucas Tousart, le capitaine de cette équipe de France U19 sacrée à son tour championne d’Europe. En écrasant l’Italie (4-0), dimanche soir en Allemagne, les Bleuets version 2016 ont remporté le troisième titre européen de l’histoire du foot français. Une finale dominée de la tête et des épaules par les jeunes Français, plus forts dans tous les secteurs que des Italiens rapidement mis sous l’éteignoir grâce à un but de l’inévitable Augustin, meilleur buteur de cet Euro avec six buts, et à une tête rageuse au premier poteau de Blas, magnifiquement servi par le Toulousain Clément Michelin, autre diamant à polir de cette génération 97 logiquement propulsée dimanche sur la plus haute marche du podium après cette démonstration face aux Italiens. A l’exception de leur première sortie, mal négociée face à l’Angleterre (2-1), les Bleuets, qui sont montés en puissance, auront survolé tous leurs matchs jusqu’à cette finale sous forme de promenade de santé contre l’Italie, sonnée jusqu’au bout avec ce troisième but signé du capitaine français en fin de match puis ce coup de tête rageur de Diop dans les arrêts de jeu. Comme un symbole de ce groupe qui respire la joie de vivre et possède des qualités étonnantes.

Les joueurs à la loupe

A l’image de leur Euro, ONGUENE et DIOP ont fait constamment la loi devant le but de BERNARDONI, épargné par les attaquants italiens avant ce tir de Cassata dans les dernières minutes que le Bordelais a brillamment détourné. Le défenseur central du Téfécé a ponctué sa prestation très solide d’un but de la tête. A l’exception d’une petite absence en fin de première mi-temps, MAOUASSA a pris régulièrement le dessus dans son couloir gauche. Il dépose son centre sur la tête de Diop dans les arrêt de jeu pour le but du 4-0. A droite, MICHELIN a éteint Dimarco et a encore été passeur décisif avec ce centre parfaitement travaillé sur le deuxième but. Aux côtés d’un POHA très appliqué lui aussi, TOUSART a bien bouché les espaces et donné du rythme à la relance avant la cerise sur le gâteau en fin de partie, avec ce but un peu chanceux marqué sur une frappe déviée. 

Excellent depuis le coup d’envoi du tournoi, HARIT a encore fait merveille à la construction et à l’orientation du jeu. Malgré le tacle d’un joueur italien, il a réussi à trouver AUGUSTIN dans des conditions idéales sur le premier but. Tout le mérite revient toutefois à l’attaquant parisien, auteur d’un petit festival impressionnant pour aller inscrire son sixième but de cet Euro 2016 U19, dont il termine meilleur buteur. Encore très en vue devant, BLAS a été récompensé avec ce beau but de la tête. Il n’est pas passé loin du doublé ensuite. Une nouvelle fois intenable et génial techniquement, MBAPPE a posé d’énormes problèmes à ses défenseurs, souvent contraints de faire faute. Mais le Monégasque, toutefois à l’origine du deuxième but sur une superbe déviation, n’a pas été décisif lors de cette finale. Pourtant, quel match !


Photo football365 / commentaires AURÉLIEN CANOT




Le Portugal bat la France et remporte l'Euro 2016

Pfaffenbach/Reuters)


PORTUGAL 0-0  FRANCE

(1-0 après prol)

Dimanche 10 juillet 2016 à 21h au Stade de France


L'équipe de France s'est inclinée en finale de l'Euro 2016, face au Portugal (0-1) dans une rencontre qu'ils ont pourtant dominée. Le début du match avait été marqué par la blessure de Cristiano Ronaldo, touché au genou et contraint de sortir dès la 25e minute. Les hommes de Didier Deschamps se sont créé les meilleures opportunités mais ont manqué de réussite à l'image de la frappe de Gignac sur le poteau à la 90e minute. C'est Eder, entré en jeu à la 79e minute, qui a crucifié la France lors de la deuxième mi-temps des prolongations. Pour les Bleus, qui ont ont paru également manqué de fraîcheur, la déception est à la hauteur des espoirs placé dans ce match. Le Portugal, lui, remporte son premier titre majeur sur la scène internationale.

Photo Moussa Sissoko - AFP

Antoine Griezmann a conclu cet Euro 2016 en tête du classement des buteurs de l'Euro 2016 et été désigné meilleur joueur du tournoi. Le Français, qui n'a pas réussi à frapper en finale, a terminé ce tournoi avec six buts au compteur.

CLASSEMENT DES BUTEURS

Antoine Griezmann: 6 buts(France)

Alvaro Morata: 3 buts (Espagne)

Olivier Giroud: 3 buts (France)

Dimitri Payet: 3 buts (France)

Gareth Bale: 3 buts (Pays de Galles)

Cristiano Ronaldo: 3 buts (Portugal)

Nani: 3 buts (Portugal)

Mario Gomez: 2 buts (Allemagne)


FRANCE  2 - 0  ALLEMAGNE

Pour leur première confrontation lors d'un EURO, la France et l'Allemagne ont livré une prestation spectaculaire jeudi à Marseille. Les Bleus l'ont emporté grâce à un nouveau doublé d'Antoine Griezmann, confirmant leur statut de meilleure attaque de la compétition (13 buts), et, évidemment, de grand favori pour la finale, dimanche au Stade de France face au Portugal.

 



 

FRANCE 5 - 2 ISLANDE

l'équipe de France n'a pas fait de détail ce dimanche en écrasant l'Islande au stade de France (5-2) grâce à des buts de Griezmann, Pogba, Payet et un doublé de Giroud. Les Bleus menaient 4-0 à la mi-temps et ont ensuite géré le match, encaissant malgré tout deux buts en seconde période. Ils affronteront l'Allemagne en demi-finale, jeudi, à Marseille.

 Photo (AFP/PHILIPPE LOPEZ)

FRANCE 2 - 1 EIRE

Griezmann ce héros: un doublé de l'attaquant a permis à l'équipe de France, longtemps menée par l'Eire, de se sortir du piège irlandais (2-1), propulsant les Bleus en quart de finale de l'Euro-2016, dimanche à Lyon. Que ce fut dur, passé tout près d'un fiasco de grande ampleur, après l'ouverture du score de Robbie Brady sur penalty à la suite d'une faute stupide de Paul Pogba sur Shane Long (2e). Mais le joueur de l'Atletico Madrid, déjà sauveur de la patrie contre l'Albanie au 1er tour (2-0), est passé par là pour rétablir une situation bien périlleuse et libérer un pays qui commençait à désespérer de ses joueurs. Une tête (57e) puis un tir de près après une belle remise d'Olivier Giroud (61e) ont délivré des Bleus tendus et incapables jusque-là de répondre au combat impulsé par les Irlandais.

Antoine Griezmann a sorti le grand jeu en seconde période © PHOTO AFP VALERY HACHE

FRANCE 2 - 0 ALBANIE

L'équipe de France a peiné face à l'Albanie mais a finit par s'imposer grâce à des buts d'Antoine Griezmann et Dimitri Payet en toute fin de match. Malgré cette prestation moyenne, les Bleus, avec deux victoires en deux matchs, sont les premiers qualifiés pour les huitièmes de finale de cet Euro 2016.

SUISSE 0 - 0 FRANCE

L'équipe de France n'a pu obtenir mieux qu'un match nul (0-0, le résumé) face à la Suisse ce dimanche, malgré trois frappes sur la barre (deux pour Pogba, une pour Payet). Toutefois, ce résultat lui permet de terminer à la première place du groupe A devant son adversaire du soir. Les Bleus joueront leur huitième de finale dimanche prochain contre un adversaire qui reste à définir.


 

FRANCE 2 - 1 ROUMANIE

L'équipe de France s'impose sur le fil grâce à un but de Payet, l'homme du match. Que ce fut dur pour les Bleus, longtemps malmenés par des Roumains accrocheurs. Les hommes de Deschamps pensaient avoir fait le plus difficile en ouvrant le score par Giroud mais la Roumanie a réagi immédiatement grâce à un penalty. Ils s'en sortent finalement en fin de match grâce à un éclair du meneur de jeu de West Ham.

Commentaires Linternaute.com


Phase 1


Phase 2


Phase 3

Varane forfait pour l'EURO

"L'examen clinique et une IRM passée ce mardi matin à l'hôpital de Rambouillet ont, en tous points, confirmé le diagnostic initial du staff médical du Real Madrid, à savoir une déchirure du biceps fémoral gauche de grade 2", a fait savoir la Fédération française de football

"Devant des délais d'indisponibilité jugés trop longs au regard des échéances de l'équipe nationale, Didier Deschamps a décidé de ne pas retenir Raphaël Varane pour l'Euro 2016. En conséquence, le sélectionneur a pris la décision d'intégrer Adil Rami dans la liste des 23."

Après Sakho

C'est un coup dur pour le pays organisateur qui est déjà privé à ce poste de Mamadou Sakho pour un cas de dopage. Varane, 23 ans, mais déjà 29 sélections, a été le plus jeune capitaine de l'équipe de France le 18 avril 2014, lors de la victoire 1-0 sur la Suède au cours de laquelle il avait marqué de la tête le seul but du match.

Pour Rami, vainqueur de l'UEFA Europa League avec le FC Séville mercredi, c'est une fin de saison inattendue que se précise, même si la charnière centrale des Bleus devrait être constituée par la paire Eliaquim Mangala-Laurent Koscielny.

Varane est le deuxième joueur du Real à déclarer forfait après Karim Benzema, non retenu pour des raisons extra-sportives.

Mis à jour le: 24/05/16 23.46HEC  ©UEFA.com 1998-2016. All rights reserved. 


Didier Deschamps, sélectionneur national de l'Equipe de France, a annoncé la liste des joueurs retenus pour l'Euro 2016 ce jeudi 12 mai 2016, en direct au Journal de 20h de TF1.

Gardiens de but


Benoît COSTIL (STADE RENNAIS)
Hugo LLORIS (TOTTENHAM HOTSPUR)
Steve MANDANDA (OLYMPIQUE DE MARSEILLE)

Défenseurs

Lucas DIGNE (AS ROME)
Patrice EVRA (JUVENTUS TURIN)
Christophe JALLET (OLYMPIQUE LYONNAIS)
Laurent KOSCIELNY (ARSENAL FC)
Eliaquim MANGALA (MANCHESTER CITY)
Jérémy MATHIEU (FC BARCELONE)
Bacary SAGNA (MANCHESTER CITY)
Raphaël VARANE (REAL MADRID CF)

Adil RAMI (FC SEVILLE)

Milieux de terrain

Yohan CABAYE (CRYSTAL PALACE)
Lassana DIARRA (OLYMPIQUE DE MARSEILLE)
N’Golo KANTE (LEICESTER CITY)
Blaise MATUIDI (PARIS SG)
Paul POGBA (JUVENTUS TURIN)
Moussa SISSOKO (NEWCASTLE UNITED FC)

Attaquants

Kingsley COMAN (BAYERN MUNICH)
André-Pierre GIGNAC (TIGRES UANL)
Olivier GIROUD (ARSENAL FC)
Antoine GRIEZMANN (ATLETICO MADRID)
Anthony MARTIAL (MANCHESTER UNITED)
Dimitri PAYET (WEST HAM UNITED)

Les Réservistes

Alphonse AREOLA (VILLARREAL CF)
Hatem BEN ARFA (OGC NICE)
Kévin GAMEIRO (FC SEVILLE)
Alexandre LACAZETTE (OLYMPIQUE LYONNAIS)
Adrien RABIOT (PARIS-SG)
Morgan SCHNEIDERLIN (MANCHESTER UNITED)
Djibril SIDIBE (LILLE LOSC)
Samuel UMTITI (OLYMPIQUE LYONNAIS)

Pour rappel, la préparation des Bleus sera ponctuée de deux matches amicaux. Ils affronteront le Cameroun le lundi 30 mai à Nantes (Stade de la Beaujoire), puis l'Ecosse le 4 juin à Metz (Stade Saint-Symphorien). Coup d'envoi du stage le mardi 17 mai à Biarritz.


Quatre ans après la victoire de l'Espagne dans l'édition 2012 en Ukraine et en Pologne, la France accueille l'Euro 2016 pour un mois de compétition du 10 juin au 10 juillet.

 

Roumanie, Albanie et Suisse pour les Bleus

 

Tirage clément pour l'équipe de France qui sera opposée successivement dans le Groupe A à la Roumanie (10 juin au Stade de France), l'Albanie (15 juin à Marseille) et la Suisse (19 juin à Lille). Les Bleus ont toutes les cartes en mains pour terminer premiers de leur groupe face à des adversaires largement à leur portée.